Idylle d’idoles

MAIS_monetteCinglant pour l’être et …
L’âme

Écriture étroite et discordante;
Alentour tout chante, hurlant.
Elle improvise, n’écoutant pas non plus ;
Appauvrissant le poète et…
L’amour

Orchestre tremblant et chétif;
Autour tout vibre, bouleversant.
Il frémit, chancelant aussi ;
Cinglant pour l’être et …
L’âme

 

 

 

 

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Publicités

Enfants soldats

Rage-dedans-MongeauOn les kidnappe
On les attrape.

Drogués, maltraités
Affamés.

Obligés à tuer
A violer.

Jouer à la guerre
Armés jusqu’aux dents
Sordide terre
Pour faire comme les grands.

N’ont plus de repères
Pour imiter leurs pairs
Le bien, le mal
Leur est bien égal.

À en croire leurs yeux
L’enfer est sur terre.
Certains rêvent de mieux
Cercles vicieux.

Que faire de ces abandonnés
Que nous avons fabriqués
De nos armes exportées
Dans ces pays étrangers.

Mitraillettes et machettes réhabilitées
Ont tant de fois amputés
Leurs tristes absurdités.

Notre responsabilité
Nous devons la digérer
Bien assis dans notre conformité
Et notre modernité.
Impossible d’oublier
Notre part de responsabilité
Car ne rien dire
Signifie approuver
Ne veut pas dire ignorer!

 

CAROLINE MONGEAU

Rage dedans, ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Aimée, tu m’écoutes…

Gouines coquinesAimée, tu m’écoutes
Et je m’écoule et m’épanche en toi.
Écrue, je m’écroûte
Et alors s’écartèlent les dimensions.

Aimée, tu m’absorbes.
Le déluge pourtant fracasse mes toits.
Pour que tu m’absolves
Faudrait glisser des chairs sous des savons.

Aimée, tu me hantes.
Ma carcasse irradie devers toi.
Je meurs. Tu le chantes.
Tu flaires ce précipice, mon horizon.

Aimée, je me drogue.
Tu enrages, car tu ne le veux pas.
Bilans, épilogues,
Terminus, murets, scellés, conclusions.

Aimé, je suis pute.
Vois, tu es Sagesse, je suis Souillure.
Aimée, tu es pure.
Ta bouche, en mon caniveau, se corrompt.

Aimée, tu m’écoutes?

.

CORINNE LeVAYER

Gouines coquines de ce monde, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Engagez-vous, rengagez-vous qu’y disait

.

Vous ne savez, ô bonnes gens, peut-être pas,
Que la fourmi ici présente est occupée
Par tous les poils drus dont cette feuille est nappée ;
C’est là son grand devoir, et son petit repas.
Pouah ! Engagez-vous, rengagez-vous qu’y di-sait,
Le Satané Directoire du jardinage,
L’épuisant tas de momies de l’Aréopage.
Elle s’est fait embobiner, la fourmi le sait.
« Chuis la tondeuse d’acacias,
La folle qui broute et qui n’réfléchit pas.
Y a pas d’espoir pour ma pomme,
Je ne consomme
Que de l’épine et du piquant,
Que de l’écharde au bout croquant… »
« Et dans l’terrain d’à côté,
Ya que des ronces pleines de vivacité,
C’qui fait que j’peux même pas dire
Qu’il y a moin pire ;
Paraît qu’il y a même des orties,
Ça c’est pas pour les amorties… »
« J’tire les poils, des p’tits poils, encore des p’tits poils,
Des p’tits poils, des gros poils, et toujours des poils.
Ah qu’est-ce qu’on se poile,
J’voudrais mett’ les voiles ! »
« J’tonds les poils, tous les poils, jusqu’au dernier poil.
J’me suis fait bien avoir par ces Ratapoils.
Ces Ratapoils ces Ratapoils ces Ratapoils ces Ratapoils ! »

.

ALLAN ERWAN BERGER

Poème à retrouver en recueil en suivant ce lien

Langueur hiémale

Le Soleil aux vapeurs d’un nébuleux flacon,
En l’or de ton fard blond de soufre et d’eaux de bains,
Chauffe au soupir lacté des malaises lambins,
Ce terrestre scandale en blasphèmes fécond.

La rude majesté du languide balcon,
De l’exquise pyrite à ton flanc de Rubens,
Avive à la rondeur austère des rambins,
Le libre essor d’où plane un phtisique faucon.

Es-tu le parfum tiède aux transports de l’encens,
Ou l’écrin de Paros au flot noir de mes sens,
Dont s’exsude la chair des Cyclades prisées?

– Je sacrerai le sang ayant fui par tes pores,
Pour ne voir à l’autel des dunes irisées,
Le flamboiement succinct des grands Apollodores!

 

THOMAS FALLET

Poème inédit

Tremble l’émue

Perle-MonetteLes mots globes in-avoués
six thèmes sans gains
où l’art porte vaine amour
ce flot sans froid ni fou
artère sans coroner
au cœur de l’ordre où tremble l’émue
séisme en crise saignant séisme

Et tremble l’émue
sans queue ni tête
pression de globules rouillés
ce pouls rouge de poule mouillée
ce cercle, se circule en cercle
ses réticules où les mots filent ni coagulent
l’attend l’attaque latente

Et tremble l’émue

 

RICHARD MONETTE

Perle-mêle (lettre tant), ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Les habitants du ciel

Imagiaire eaux-pierresLes habitants du ciel
Ont laissé en partage
Sur une portion de pierre et de fiel
Un œil meunier sans âge.
C’est un cylindre osseux.
Il nous dit des présences.
Il nous chantonne des lieux
Qui connurent l’abondance.
Plateau calcaire ancien,
Anthropos a moulu ici,
Écossé force grains,
Dit salut, dit merci.
C’est la force de la ruine
De nous dire: je suis là
Et la trace de toutes mes combines
Est ici avec moi.
Une structure artificielle,
C’est toujours époustouflant.
Et les habitants du ciel
Ne s’y trompent pas, habituellement.
Ils nous disent l’oublié.
Ils nous parlent d’hier,
Civilisation pliée,
Mystérieux savoir-y-faire.
Les habitants du ciel
Ont laissé de surcroît
Sur cette portion de pierre et de fiel
Une petite parcelle de joie
Dans mon cœur, quand je vois
Cet os intemporel,
Ce moulin d’autrefois
Dont les bras sont partis au ciel.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des eaux et des pierres, ÉLP éditeur, 2015, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.