Icare

08_icare

Icare est un oiseau
Follet, léger, indicible.
Il déploie ses oripeaux
en se pointant vers une cible.
Il est un petit ballon
Qui s’incurve vers un panier.
Les cachets de cire fondront
Et il devra retomber
Sous le poids des spatules
Qui lui font voilure, en fait…
En fait, Icare est plus lourd que l’air.
Il est un petit désir
Follet, léger, indicible,
Mais il est plus sourd qu’il n’en a l’air.
Le panier va l’attraper.
Dure réalité.
Mais il est plus vrai que l’aube,
Plus dansant que l’alizé.
Il est plus rampant qu’une taupe,
plus fendant qu’un lévrier.
En fait, Icare est plus lourd que l’heure
Et il devra retomber
Sous le poids des tubercules
Et de dix milles aiguilles percées.
Icare est un oiseau
Follet, léger, indicible.
Il est un petit ballon
Qui s’incurve vers un panier.
En fait Icare est plus lourd que tout
Mais ses rêves sont si légers.

Assemblages-integration

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s