Hommage à Klimt

AssemblagesC’est la force des couleurs
Prismatiques et primales
Qui l’emporte sur nos peurs
Et nos hantises du normal.

C’est la fureur des formes
Calibreuses, découpées,
Qui prime sur les poupées
Et sur l’ardeur du banal.

Gustav Klimt, ma ganache,
Tu te donnes en deux temps
Comme un feuilleté bruissant
Lacéré de jeux de taches,

Tout d’abord, il y a toi.
Tu étales tes symboles,
Tes figures, tes quant à soi,
Amoureuses en hyperbole.

Puis ensuite il y a moi.
Je te saisis au corps
Et tu palpites encor
Au treillis de mon émoi.

Et ta forme en scotome
Reste entre toi et moi
Comme les pages joufflues d’un tome
Dont le texte ne me revient pas.

C’est la force des couleurs
Prismatiques et primales.
C’est la fureur des formes
Dédoubleuses, découplées.

Gustav Klimt, ma douceur
J’ai tant voulu t’aimer
Que j’ai pas hésité
À hypothéquer mes peurs.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

Assemblages, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s