Entre deux terres

Imagiaire eaux-pierresDans le labyrinthe,
L’humain va entrer,
Sans un dit, sans une plainte.
Sa curiosité
Le pousse, dure comme fer,
Entre deux terres.

Petite caverne vraie,
Boyau naturel,
La force vive des faits,
L’ardeur de l’appel,
Qui se réverbère
Entre deux terres,

Fait de toi la cible
De l’humaine attention,
Quand tout est possible,
Quand tout est chanson.
C’est la paix, c’est la guerre,
Entre deux terres.

La curiosité,
C’est une invention
De l’humanité
Et de ses pulsions.
Et tout reste à faire
Entre deux terres.

Je veux tout palper.
Je suis cavernicole.
Mon avidité,
Elle est sage, elle est folle.
Et j’entends me refaire, me parfaire
Entre deux terres.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des eaux et des pierres, ÉLP éditeur, 2015, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s