Les habitants du ciel

Imagiaire eaux-pierresLes habitants du ciel
Ont laissé en partage
Sur une portion de pierre et de fiel
Un œil meunier sans âge.
C’est un cylindre osseux.
Il nous dit des présences.
Il nous chantonne des lieux
Qui connurent l’abondance.
Plateau calcaire ancien,
Anthropos a moulu ici,
Écossé force grains,
Dit salut, dit merci.
C’est la force de la ruine
De nous dire: je suis là
Et la trace de toutes mes combines
Est ici avec moi.
Une structure artificielle,
C’est toujours époustouflant.
Et les habitants du ciel
Ne s’y trompent pas, habituellement.
Ils nous disent l’oublié.
Ils nous parlent d’hier,
Civilisation pliée,
Mystérieux savoir-y-faire.
Les habitants du ciel
Ont laissé de surcroît
Sur cette portion de pierre et de fiel
Une petite parcelle de joie
Dans mon cœur, quand je vois
Cet os intemporel,
Ce moulin d’autrefois
Dont les bras sont partis au ciel.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des eaux et des pierres, ÉLP éditeur, 2015, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s