Fou, soleil, théâtre

Imagiaire eaux-pierresPetit encorbellement
Goguenard, grimaçant,
Tu te paies notre poire.
Tu méprises ta gloire.
Fou, soleil, théâtre.

Tu es un saltimbanque.
Tu vas pas à la banque.
C’est que tu paies pas tes dettes.
Et que tu fais pas de courbettes.
Fou, soleil, théâtre.

Quelqu’un qui voulait rire
T’as gravé, juste pour dire
Que ce monde est follet,
Échevelé, farfadet.
Fou, soleil, théâtre.

Ta trogne d’astre du jour
Transcende ton court tréteau.
Tu es laid, tu es beau
Tu es haine et amour.
Fou, soleil, théâtre.

Je t’oublierai jamais,
Fou du roi des rois Capets,
Tu es la Transgression
Et tu es tellement trognon!
Fou, soleil, théâtre.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des eaux et des pierres, ÉLP éditeur, 2015, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s