Marteau et faucille

Assemblages-integrationEntrelacs des fers.
Prolos anémiés.
Prélats aux affaires
courtauds, boursouflés.
Pas cynique non,
La paysannerie
Percute l’usine
L’atelier, la tannerie
Et une étincelle
Illumine des vies.
Cinglantes boustifailles
De noblesses enrobées
Aux dorures bouffissures
De bâfreurs fissurés,
Vos rondeurs sont faméliques,
Ô voleurs tragiques.
Qu’estomac vous pèle!
Vous nous esclavagiez?
Buvez donc votre thé noir
Sur la pointe de nos sabres
Recourbés en faucilles.
Votre monde entier vacille.
C’est de fer ou bien d’argent
Qu’il exulte, ce monument?
Qu’estomac vous lève.
Pas cynique non,
Marteau et faucille,
Vous nous interpellez.
Cinglantes boustifailles de carmagnole entonnée,
Il vacille, votre monde entier.
Et une étincelle
Illumine des vies.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s