Alaska

Imagiaire eaux-pierresAlaska,
C’est un petit chat.
Voit, il furète à la ronde,
Investigue le vaste monde.

Alaska
Monte sur les toits,
Sur les puissants toits de pierres
Des maisons du Sauveterre.

Alaska
Ne raterais pas ça,
Trouver de nouvelles ficelles
Pour se rapprocher du vaste ciel.

Alaska,
Pour accomplir ça,
Il se fait archéologue.
Et moi j’en fais une églogue.

Alaska
Ne m’en voudra pas
Si l’inspiration me pousse
À l’évoquer, sa frimousse.

Alaska,
Dans ces vieux pays,
Il porte le nom d’une contrée vierge
Cela me suscite de la gamberge.

Alaska,
C’est un petit chat.
Voit, il a les yeux si tristes
Aurait–il perdu la piste?

Non, non, non, car Alaska
S’y retrouvera, va,
Sur les puissants toits de pierres
Des maisons du Sauveterre.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des eaux et des pierres, ÉLP éditeur, 2015, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s