À une sentinelle

À quoi penserais-tu
Si je poussais enfin ma corne
Dans tes entrailles fragiles
Très peu de mots,
Pas un regard
Tu n’est qu’une sentinelle
Entre deux quarts
Un brin de glace
Entre tes bottes
Et tes mains froides
Sous mon manteau
S’égarent
A quoi bon ?

J’ai suivi tes errances nouvelles
Poignard voué à ma survie
Silhouette noire entre deux villes
Plantée dans la neige, plantée sous la pluie
Sous le soleil de plomb
Immobile, immobile encore
Aux aguets, ta lance dans ta main raidie
Par les heures fractionnées entre ordre et discipline

J’ai écouté les silences de tes permissions
Attablée avec les garçons aux cœurs ivres
Ton regard perdu dans le vide et la contemplation
Sordide intérieur de ton adoration
Quand tu évites délibérément de croiser le mien
Taciturne sentinelle, gardienne impeccable et racée
Qui se prive de la griserie des gardes
Qui assouvissent nos heures franches

A quoi penses-tu, sentinelle
Aux ombres affûtées, aux réponses sibyllines
A minuit dans la tempête sur la coursive enroulée
Quand je m’éreinte sur leurs corps
Encore et toujours tu m’échappes
Repoussant d’un geste policé le verre, la poudre et la luxure
Contour nocturne sous les ors des corridors
Tendu par le devoir, à la démarche secrète
Irréprochable et hantée

Des gestes mille et mille fois réitérés
Comme des prières de vengeance
Tu incarnes la mort rapide et silencieuse
De mes fantômes assassins
Affectée à mon intégrité, tu ignores la tienne
Avec ce mépris de soi obligatoire
Comme ton corps, entraîné jusqu’à l’écœurement
Ne sert qu’à préserver le mien
De toute menace

.

ALINE JEANNET

Des loups sur un arbre, ÉLP éditeur, 2018, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s