Nous vous survivrons

imagiaire pimprenellesNous sommes de la nature
Et nous vous survivrons,
La roche parce qu’elle est dure,
L’oiseau parce qu’il est fripon.
Oh, vous nous altérez
En en faisant un plat.
Et vous oblitérez
Le tout de nos habitats.
Et vos poètes s’en plaignent.
Voyez, oyez céans.
Et ça ne protège pas
Le fond de nos océans.
L’oiseau y cherche des huîtres.
Il pourrait en parler.
Limpide comme une vitre
Son œil est quand même altéré.
La roche, elle, elle ne dit rien
Et elle ne cogite pas.
Elle n’est jamais qu’un point
Dans l’équation, n’est-ce pas?
La musique de la danse
Grince, fausse, est désaxée
Par la lourde outrecuidance
Du Minus Historicisé.
Vous en êtes, tous autant…
En surchauffant vos cambuses,
En mordant à belle dents
Dans votre malbouffe obtuse.
Nous payons vos gabelles.
Nous subissons vos lois,
Déchargeons les poubelles,
Déclenchons vos émois
Et vos atermoiements.
Aussi, sans le vouloir, nous vous jugeons
Et c’est pas tout de suite évident.
Mais nous vous survivrons…

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des pimprenelles, ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s