La prée des sangliers

imagiaire pimprenellesIci, les sangliers
Vont se baigner
En une danse
En une ronde.
Ils établissent
Le raccord
Entre deux monde,
Celui du vrai
Et celui de l’imaginé.
Cent mille fois
Je vais à la prée
Des sangliers.
Deux fois j’en vois un
En train de se mirer.
C’est la pulsion prospective
En pleine action.
C’est penser au concert
Au cœur de la répétition.
Où intérieurement
Se préparer,
Dans l’escalier,
Au torrent des passions en préparation…
C’est bien vrai, vrai de vrai
Qu’il n’y a rien de laid
Dans la baignade rafraîchissante d’une laie.
Mais le fait qu’elle soit si rare,
Que sa réalisation soit vivement aléatoire,
En fait les ébats de quelque pâle princesse
Qu’on mate depuis une lointaine forteresse.
Le plus merveilleux, ce sont les marcassins.
Ils sont mollets comme des petits coussins,
Pivelés et trouillards, furibards et replets.
Inutile de le dire: on ne les voit jamais.
Mais ils sont omniprésents, de par l’attente,
Comme cette si fameuse tente
Que m’enverra, ce matin là, ma tante.
Singularis porcus vous disiez? C’est bien le mot.
Bondance de ma vie, mais je ne vois que de l’eau.
Pourtant il fait chaud pour crever.
Ce serait le chrono idéal pour se baigner,
Tas de sangliers mesquinement planqués,
Tas de rêves en breloques
Et de promesses brisées.
Oh, le cosmos se moque
Ici, juste ici, des promeneurs par trop illusionnés
Car la prée aux sangliers
C’est l’ardeur torride de s’abandonner
À anticiper.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des pimprenelles, ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s