Trois cauchemars: Archipel de Beauté

Chaleur,
Ravage
Nuit tropicale
Ciel rouge
Panique
Et fureur pâle
Captifs
Sueurs
Sang sur les pals
Murmures
Rumeurs
Fantasme ovale

Du ciel cardée
L’île aux étoiles
Étale joyaux plages sidérales
Azurs et ors dansent en rafales
Écumes opales près des chacals

Cargos, bestiaux, humains en vrac
Lancés, jetés sous le ressac
Ni morts, ni vifs et dans les sacs
Enfants pas nés dont les os craquent

Hymens brisés dans un bruit d’arc
Chairs exposées au fer des Parques
Tyrans tarés buvant les lacs
Des yeux vidés couverts de nacre

Petit Éden de riches sadiques
L’archipel luit de rêves iniques
Entre sculptures de morts à triques
Et crânes éclatés par la brique

Ombres chinoises entre les pics
Puissants gavés, gorgés de fric
Dégorgent ici, jeu pathétique
Torturent marmots, luxe apathique

Salon Première : île contée
Morts racontées, tables étoilées
Dans les fumoirs aux orchidées
Émotions fortes distribuées

Murmures, rumeurs, ciels gominés
L’archipel fane, ses fleurs rouillées
Bateau tangible aux pleurs crevés
Part en mirage, réveil, suée

Longtemps le goût du sang demeure
Même si le jour reprend les heures
Ce nom étrange reste en mon cœur
Archipel de beauté : terreur

.

ALINE JEANNET

Des loups sur un arbre, ÉLP éditeur, 2018, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s