Au revoir

imagiaire pimprenellesBon
Au revoir
Les mâchouilleurs
De paille.
Je me taille.
On est pas ici
Pour abreuver
Mais pour
S’explorer
Introjecter
La sensation
De nos guibolles
Cernées
D’un lagon.
Et foncer
Vers le point
Infini
Que notre tarin
Nous indique
Au bout
De la vie.
Je vous laisse bien boire.

Au revoir.
Et me bêlez pas des légendes débiles
De méchants loups ou de crocodiles.
De quelque chose, tous, nous mourrons
Et je vais pas attendre après la tremblante du mouton
Ou le fil du cisaille d’un garçon boucher.
Jamais entendu causer d’un certain Prométhée?
Il vola le feu. Moi je joue dans la flotte.
Vous me direz pas. Chacun sa marotte.
Je fais ça pour la sensation, pas pour la gloire.

Au revoir.
Je vous lègue mon espace dans le trécarré.
Broutez, broutez. Moi je veux tant nager.
Je vous lègue ce coin de ciel au dessus du pacage
Sous lequel je fus si volage.
Et, oh… oh… pas de bêlements pitoyables.
Ça ferait juste par trop minable.
Et ça me ferait pas vraiment changer d’idée.
Quand il faut y aller, il faut y aller.
Vous m’oublierez vite, allez. Qu’on se le dise.
Vos oreilles se chargeront d’une petite brise.
Vous yeux s’alanguiront dans les sonnailles du soir.
Ils continueront de bien regarder sans voir.

Au revoir.
Je me barre.
On est pas ici pour abreuver
Mais pour s’explorer.
Et tout est dit.
Et je vais pas me gêner.

.

PAUL LAURENDEAU (pour LAUBER)

L’imagiaire des pimprenelles, ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s