Les idées élevées

cover_laurendeau_helicoidalOn affirme
Que l’homme
Est un fer
Que l’on déploie,
Arque, replie
Sous les chocs lourds
D’une machinerie.

On maintient
Que la femme
Est une fleur
Que l’on prend,
Pèle, déchire
Au gré du vent
De tourbillonnants
Désirs.

On répète
Que l’homme noir
Est un boeuf
Que l’on harnache,
Lie, attelle
Au soc d’un sol
Sec, entre ciel et terre.

On enseigne
Que la femme orientale
Est une poupée
Que l’on paterne,
Que l’on dévêtit.
Client-rouage
D’une lucrative industrie.

Mais on néglige
Le fait que les gamines
Et les gamins
Des favelas
Grimperont demain
Aux gratte-ciels,
Casseront des vitres.
Et clic
S’éteindront net
Toutes les idées élevées…

.

PAUL LAURENDEAU

L’hélicoïdal inversé, poésie concrète, ÉLP éditeur 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s