Levée: Motel

Des palmiers se balancent
Au dessus de l’eau claire
De la piscine
Quelques sirènes hurlent à proximité
Mirages bitumés

Le silence se remplira bientôt
De la valse des cellulaires
Et celle des interrogatoires
Sur la margelle

Des costumes de flanelle
Dans la chaleur de l’été
Des filles en bikini surprises
Et bronzées

Des questions, des réponses
Des souffles coupés
Et le reflet de l’eau bleue
Dans les verres fumés

Le steel drum retentit en boucle
Le son oublié
D’un moment de paresse
Interrompu, impolitesse

Des filaments rubis s’enroulent
Autour de la rambarde d’acier
Du bâtiment rose et blanc nacré
Art Déco

Dans un coin de la coursive
Comme délaissé
Un corps humain
Attend de se faire lever

Et dans l’incandescence des flashes
Des lentilles scientifiques
Se fixe, une dernière fois
Son regard

.

ALINE JEANNET

Des loups sur un arbre, ÉLP éditeur, 2018, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s