Éphémère lien nous eux

.

LES FILLES FEUILLES :
Éphémère lien nous eux,
Une cannetille
Nous cambre à la séguédille,
Redoublons nos jeux.
Dans la taille du bouquet,
Ceinture en tortille,
Sire Punaise boitille,
Serre le paquet.

SIRE PUNAISE :
Échalas de bois dressé,
Petite broutille ;
Ronds de feuilles en bastille,
Et raphia tressé.
Belles tiges en fagot
Dont l’odeur pétille,
Ne sont point de pacotille ;
J’en fais mon magot.

LES TIGES EN FAGOT :
Des bourdons filent dans l’air,
Le soleil scintille,
Sire Punaise frétille,
Mené par son flair.
Éphémère lien nous eux,
Sous brise gentille,
Filles feuilles en flottille
Font un bruit joyeux.

Et l’on recommence la ronde au début.

.

ALLAN ERWAN BERGER

Poème à retrouver en recueil en suivant ce lien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s