L’envol à recommencer

Almost
l’eau crépuscule des jours
l’homme en vit qui pleure lourd
trempant tremblant pylône à la mer

Presque
tranquille sans tempête, nid fragile
dans les Keys temps de ponts et de solitude

Les oiseaux opportunistes et libres
qui m’y touchent l’allure de leurs ailes
et de leurs becs comme des crocodiles
dangereusement affamés, mais beaux

Almost dynosaurs

Inoffensifs comme l’enfance fossile
l’envol laborieux du pélican
l’envol à recommencer
puisqu’il faut bien se reposer

Presque

.

RICHARD MONETTE

Perle-mêle (lettre tant), ÉLP éditeur, 2013, 3,49 € – 4,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s