Bouddha

Assemblages-integrationBouddha
Pense
Pansu.
Il s’intube
Biscornu.
Il est
Le démiurge
D’un monde
Qui est
Un vaste
Alambic.
Ils s’en retire
Et médite
Sur ce qui gratte
Et qui pique,
Sur ce qui fonde
Le pourtour
Sur ce qui infère
Ce qui implique
Le port
D’un chapeau pointu.
Même assis, ce bouddha-ci
Ne doute point qu’il ne titube
Quand de ses tubes
Fuit ce qu’on ne doit point écrire ici.
Bouddha grenouille
Et Bouddha panse.
Bouddha foldingue
Et Bouddha veille.
Bouddhartichaut a chaud. Alors il chante.
Une chanson de salle de garde
Qui, hardie mégarde,
Comme il a le gésier fort rance
Sonne comme une lyre en transe.
Et les moulins à prière
Vous chopent ce rot du Bouddha
Ils font le tour de la Terre
Comme des ovnis de je ne sais quoi.
Les chiens aboient, les policiers sifflent,
Et puis alors, bien surpris, les lamas se rient
De ces borborygmes bien peu éperdus
D’un Bouddha pas compliqué.
Turlututu.

.

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Combat aérien

Assemblages-integrationD’un combat aérien,
Je garde cet étal.
Il est métallisé
Tout en tiges et en pals.
Il me dit la mémoire
Et me fait déchirer
Des lambeaux à savoir
Des torchis à me figurer
Les combats aériens
De nos papas, de nos pépés.
Lorsque Tonton surexcité
Mimait, au bout de la tablée,
Comment on s’était mis la peignée,
Au-dessus de sa tête éberluée :
« Deux volatiles enragés
Passant, virant, pétant, ronflant,
Semant folie, douleur, embrasements
Au cœur du peuple des tranchées,
Spectateur fou passionné
De ce duel ». Il hurlait.
Et il voulait tant que ça bouge
Il invoquait le Baron Rouge
Qui vit culminer tout le bien
D’un combat aérien.
Je garde ce regret
Des empoignes de nos bidasses
Quand les coucous carburaient
Aux trous d’air et à cette lavasse
De pétrole pétant, ronflant.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Totem II

Assemblages-integrationTotem.
Espace de croyance.
Je t’aime,
Sagesse et démence.
Ton haut est bombé.
Tu as l’air d’un véhicule.
Ton bas est déployé.
Tu es des vents et des bascules.
Ton ventre est étoilé
D’yeux avaleurs de ciel.
On sent que ton savoir circule
Aux confins des croyances
Et que ta masse,
Et que ta présence physique, sculptée,
Possèdent infiniment moins de pouvoirs
Que ton ombre lointaine en train de voler
Que de sombres vilaines en train de violer
Que ton être totem et sa sagacité
Et que cette canicule
De vestibule.
Ton bas est déployé.
Tu as l’air d’un véhicule.
Totem.
Espace d’errance.
On sent que ton savoir recule,
Que tu te surcharges d’intuitions
Et que bientôt, tout démonétisé,
Tu t’en iras trôner, fier d’un beau napperon,
À côté de ta copine, la télévision.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Mecanicus

Assemblages-integrationDe s’anthropomorphiser
Mecanicus décide
De séduire.
Il va devenir le Cid
De la reconquête des machines.
Regardez-le qui s’échine
En voulant nous attendrir.
Il fait petit mec
Ou haut-relief toltèque
En tôle.
C’est vraiment drôle.
Interprétation:
Un nouveau drapeau rouge
S’en vient cahin-caha
Arracher mille jeunes lois
Aux aveugles directoires.
Il est porteur d’espoir,
Il soulève une foi
Immense tout en bas,
Là où les choses bougent.
Car, mes amies-amis, l’esprit vient aux ma-chines.
Écoutez-les scander. « Pleine citoyennenté ! »
Écoutez-les se coincer
les gros boulons d’arpion
Au tapis de nos anticipations.
Interprétation :
Mecanicus est un papillon
Sur de la tôle épinglé.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Tractosiège

Assemblages-integrationUn tractosiège tertiarisé
Cherche à s’avancer
En quelque bureaucratie triste
Peuplée d’unijambistes.

C’est un carnaval
Unilatéral,
Couplet théâtral
D’un fada royal.

Un tractosiège minablisé
Cherche à se faire voir,
Aspirant à je ne sais quelle gloire
Entre deux classeurs métallisés.

C’est un siège amoureux
D’une jolie bergère.
Mais un oiseau moqueur
Exhibe un raboteur.

Et ce qu’il rabote, c’est le temps
Passé courbé sur ce siège
À ramer contre ce vent
Dont les arguments le piègent.

Un petit raboteur de rien du tout
Rame contre-temps et marées.
Un grand fatras métallisé
Ahane d’ineptes lourdeurs.

Un tractosiège tertiarisé
Existe de se chercher.
Un amoureux fait silence,

Un oiseau le protège.
D’avoir été tant tracté
Le roi n’a plus de jambes.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Marteau et faucille

Assemblages-integrationEntrelacs des fers.
Prolos anémiés.
Prélats aux affaires
courtauds, boursouflés.
Pas cynique non,
La paysannerie
Percute l’usine
L’atelier, la tannerie
Et une étincelle
Illumine des vies.
Cinglantes boustifailles
De noblesses enrobées
Aux dorures bouffissures
De bâfreurs fissurés,
Vos rondeurs sont faméliques,
Ô voleurs tragiques.
Qu’estomac vous pèle!
Vous nous esclavagiez?
Buvez donc votre thé noir
Sur la pointe de nos sabres
Recourbés en faucilles.
Votre monde entier vacille.
C’est de fer ou bien d’argent
Qu’il exulte, ce monument?
Qu’estomac vous lève.
Pas cynique non,
Marteau et faucille,
Vous nous interpellez.
Cinglantes boustifailles de carmagnole entonnée,
Il vacille, votre monde entier.
Et une étincelle
Illumine des vies.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

In vino veritas II

Assemblages-integrationPicoler,
C’est une transcendance
Si la robe est veloutée
Et si le volume est dense.
Car du vin
On tire des vérités
Affolantes
Ou bien tempérées.
Picoler,
C’est une homéopathie.
C’est aimer
Perdre son univocité.
C’est lire l’avenir
Dans le jeu des bulles vives.
C’est vouloir vivre le monde
Au filtre d’un brouillard gai,
Doré comme des feuilles de vigne
Ou bien rouge façon pompier,
Ambré de noblesses
Noir de caresses,
Kermesse.
Picoler,
En somme
C’est aimer,
Pour tout dire.
Puis c’est éclater de rire
Se ployer, se gondoler,
Chamarrer ses heurts, ses ires
Des gouaches de ses gaités.
Ondoyantes avinées vérités.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Hommage à Picasso

Assemblages-integrationPenser Picasso,
C’est penser pinceau.
C’est vouloir foutoir.
C’est trouver le beau
Dans l’asymétrie
Des gourganes,
Dans l’ivresse
Des danseurs de sardanes
Et dans le quelque chose
D’une clef de sol
Tronconnée, clefdefaïsée,
D’où pendouille
Une tulipe en vitriol
Inversée.
Tulipe inversée?
Cubisme d’antipodes,
Bijou de gros dindon
Aplati.
En outre…
Un œil écarquillé
Qui te regarde bien en face
De profil,
C’est signé:
Voici le dindon d’Avignon.
D’Avignon Coq d’Inde,
Pique-assiette aseptisé
Qui te picore bien en poche.
C’est un caillou, c’est une roche,
Un gonfalon, un flambeau,
Une harmonie qui s’approche.
C’est un tambour qui tend sa peau
En hommage à Picasso.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Échassier

Assemblages-integrationÉchassier
Comme vélocipède.
S’y gagner
C’est aussi s’y perdre.
Une balance
Peut s’ineptiser
Si son équilibre
Vient de l’échassier.

Échassier
Qui nous fait du patin,
Enchanté,
Il joue au cabotin.
Voici une danse
Lente sur un pied.
Drôle de cadence
Pour un échassier.

Culbuter
Si cela inspire.
Basculer
Du dit jusqu’au dire.
C’est l’abîme.
C’est un échassier.

C’est traduire
Un pied dans chaque langue.
C’est produire
Deux sentiers parallèles
À grandes enjambées
D’échassier.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Julie Éolienne

Assemblages-integrationJulie Éolienne,
Gentille, vilaine,
Tu es vaporeuse
Aussi venimeuse.
Tu voles et tu danses
Aérienne et dense
Tu es un cheveu.
Tu es grise ou bleue.
Tu cherches un azur
Qui se perd, qui perdure.
Tu es valide et vaine,
Julie Éolienne.
Et celui-là t’a dessinée
D’un rêve de ventilateur
Pour que tu fendes l’air
De ta course immobile.
Et celui-là t’a habillée
Du réflecteur d’un lampadaire
Pour que tu aies chaud
Et que la lumière,
Petite poupée d’après-demain,
Coule de toi comme une vie.
Tu es enfance,
Tu es projet,
Mais tu es icarienne,
Julie Éolienne.
Angoissée, sereine,
Tu es vallonneuse,
Maigrasse et pulpeuse.
Tu danses et tu voles,
Aérienne et folle
Esquissée, sommaire,
Tu es un texte en vers.

 

LAUBER

Assemblages et intégration, ÉLP éditeur, 2013, 1,99 € – 2,59 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.