Sonnait V 99.06.07

MAIS_monette(Ou l’EXCEL lance la solitude après la blessure)
Ce fardeau usé
aux clics tacs
aimant lourdes heures
Qui s’accumulent invincibles,
lentes,
en murmures ;
Échoue poreux
et ses eaux rebelles
blessées
meurent
En coup de muscles bleus à cicatrices dures.
Comme momifiée, sans bandelettes, ni squelette,
Sèche et perdue : l’entre peau lui manque.
L’ordre autiste, cruelle, est sur la sellette.
Familières, même les ombres du jour se planquent.
Et les cellules comme une grammaire voilée
Ont des ongles laids, nocturnes et vidés :
Criant chiffrier de pas perdus sans avenues.
Les inévitables sons inutiles, nus et crus
Du quotidien sans chœur, sans magique,
Suppriment les désirs et désactivent l’unique.

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Tous les amours en ville perdus

MAIS_monetteTous les amours en ville perdus
Sont essoufflés sous pollueurs
Si tu croyais y vaincre les rues
Tu n’y sniffes que déshonneurs
Ton logement est vide, terrorisé
Le nez du nord chasse famille
Ton corps, enfer à cœur gelé
Est sourd aux pleurs des petites filles
Pour réparer ton nid méprisé
Tu l’as gréé de neige forte
Et de souvenirs inanimés
Tu peux trembler derrière la porte
Et sans dessein, renifler à perdre jour
T’enlever la vie ne sera pas mourir d’amour

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Tragédie ferroviaire

MAIS_monetteOn joue au train
Des beaux voyages
Le tour de la table
Comme paysage
On chasse l’ennui
Du quotidien
On fait tourner
Notre chagrin
Un train qui siffle
Et qui recule
Un nain qu’on retient
De la main
Un train d’enfant
Un train électrique
Qui n’est ni triste
Ni comique
Un train qui roule
Sa vitesse
Une voie d’enfer
En rond fermé
Destin tracé de plaisirs usés
Où ses roues grincent de froide vieillesse
Je rêve, mais je ne comprends pas,
Qui de nous deux est saoul,
Qui de nous deux est fou…
Et puis l’on joue dans la fumée
Dans l’air terni du routinier
Roulant l’avenir en souvenirs
Y étouffant tous nos soupirs
Des yeux rougis dans l’illusion
Des yeux fermés pour se mentir
Des yeux fixant un train errant
Qui se fascinent aveuglément
Captifs de songes organisés
Magie de cendre et de détresse
Éclats de rire sans allégresse
Cinéma vague pour yeux blasés
Je rêve, mais je ne comprends pas,
Qui de nous deux est saoul,
Qui de nous deux est fou…
On joue aux rêves de nos beaux jours
Sur une scène sans calembours
On trahit l’auteur du désespoir
On est l’acteur d’un cercle noir
Un être criant l’angoisse de vivre
Un homme soumis à son histoire
Être déroulant sa pollution
Sur les carrefours des conventions
Être suant son combustible
À s’appauvrir dans son enclos
Lieu de tourment, usine sans repos
Ô mort pays possible !…
…rêve, mais je ne comprends pas,
Qui de nous deux est fou
Qui de nous deux est saoul…

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Mon ami

MAIS_monetteMon ami, mon vieil ami
Comme un guerrier de tavernes
Sentinelle devant la télévision
En uniforme de baderne
Au service d’un joyeux poison
Mon ami, fragile ami
Armé de mains et de mots
Vêtu de chair et sanglots
Affublé d’une ivresse menace
Tu es la proie et le rapace
Mon ami, ce grand ami
Ne craignant du puissant soleil
Ni l’absence ni les brûlures
Tu te bats parmi les bouteilles
Jusqu’à n’être qu’un murmure

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Les pôles lueurs aveugles

MAIS_monetteIl y a des os
Dans les rivières
Et des poumons
Dans les nuages
Du cœur
Et du muscle,
Des vidanges
Aussi…
Ici
Îles
Règnent,
De nature prêtre
Et économe
Artistes
Surréalistes
Colorant l’as vie
Ronronnement
Par labeur
Sans discernement
Îles
Règlent,
De nature, maîtres et productifs
Sans horizon,
Anti-pédologiques et chefs de cultes ;
Avides de trous de terre et de rivières nouères ;
De panache, de peaux, de plumes et d’ivoire,
Oripeaux de pauvres riches
Qui non de voile
Que selle de leurs polis ti-chiens

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

L’acte anonyme

MAIS_monetteIl ventait gravement
Au dessus du sentier
Et le feuillage en colère
Hurlait ses fruits
Alors le grand hêtre,
Père d’autres hêtres
Saisi par le tonnerre
D’une cruelle furie
Fit tomber une branche
Acide et enflammée
Vers un vieil arbre
Rongé par d’autres vies
Était-ce un exigeant éclair
Pour la pureté
Ou l’atroce désir
De détruire qui a sévi?
Et le triste sapin
Est allé s’abattre
Éclatant en vers
D’où ressurgit la vie

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Loin

MAIS_monetteComme un fauve seul
Lourd et lent…loin
Harcelé d’îles, d’oasis et d’espace
Et le désert
Là ! Du désert
Et le mirage
Las ! Du mirage
Toute proche
Près ! Très prêt…
Ici
Las

Loin

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Ses jours se suivent

MAIS_monetteSes jours se suivent
En sueurs sans savoir rire
Puisque s’efface
L’enfance à l’harcèlement
Autant qu’attisé
Le poing enflammé
Du souvenir
D’hêtre foudroyé
Sans motif,
Sauvagement.

 

.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

S’effrite le réel

MAIS_monetteCouchée au cou une joue
S’effrite le réel !
Se mouillent
Maniées sous les mains
Effleurées de gestes,
Folles les chairs errent à l’oubli de l’air
Sous la grisante résonance d’être près

 

 

.
.
.

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Nuit

MAIS_monetteL’absurde de l’aurore rouge
En rage…
Sept inversions des souvenirs
De l’ordre de l’aube bleue
Et nage…
Les jours ouvriers
S’emmêlent omis
Dans des crânes à claques
En cage…
Clones
Calqués
De clowns
Les nuits l’ennui nuit
Et l’âge

 

RICHARD MONETTE

, MAIS…, ÉLP éditeur, 2013, 4,99 € – 6,49 $.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.